Nova pas net

nova n'est pas là mais nous si
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 les mythes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zouille
Sympa tisant
avatar

Nombre de messages : 5486
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: les mythes   Mer 18 Mai - 15:45

je ne parle pas ni des nuisibles qui vous bouffent la fibre, ni de Bob la Gagne, ni de gitan free lance.. non je parle des trucs à la grecque.. pas les champignons non plus...
parce que hier je regardais un épisode de SKINS et voilà que la gamine en mini jupe ras la touffe et cheveux rouges elle raconte l'histoire d'Orphée et d'Eurydice.. bref moi je les kiffe ces antiquités.. et à part not' tit Jésus et une vague fable sur la naissance d'Henri IV* et du masque de fer... allez j'ajoute Nostradamus... je ne sais plus trop quand on nous en a inventé des mythes?


* une histoire de deux coups de cul hier à Pau.. ah vous la connaissiez pas celle là hein? enfin si j'ai dû déjà vous la conter
Revenir en haut Aller en bas
flier

avatar

Nombre de messages : 620
Age : 36
Localisation : everywhere
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 15:48

je suis pas si nuisible, si? bref,

con de se prendre un coup de culture confiture avec une série merdique

peux-tu m'inviter à répondre, je suis pas sûr de vouloir sinon
Revenir en haut Aller en bas
zouille
Sympa tisant
avatar

Nombre de messages : 5486
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 15:50

je confiotte comme je veux







d'abord !




et fais gaffe où te je mets une boule de cèdre dan sla bouche
Revenir en haut Aller en bas
flier

avatar

Nombre de messages : 620
Age : 36
Localisation : everywhere
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 15:53

t'énerves pas, tu conviens qu'elle est merdique et bonne pour un vidage de cerveau par tous les orifices

maintenant je peux répondre, les mites ça me connaît, avec le temps passé dans ma grotte
Revenir en haut Aller en bas
flier

avatar

Nombre de messages : 620
Age : 36
Localisation : everywhere
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 16:16

quel mythe a-t-on pêché à part le bob, diana et lady gaga?

Si tu mets tous les mythes bout à bout, tu te rends compte qu'au début ils se ressemblent tous, comme si nos amis les cathos victorieux après moultes croisades nous avaient lissé, ou plutôt listé, l'histoire de notre peuple occidental afin qu'il ne lui prenne, un jour, de se demander pourquoi yen a eu autant de sacrifié, crucifié, égorgé, pourquoi tant de forêts cramés, de femmes brûlées vives et d'autres petites histoires toutes aussi croustillantes.

En gros, si on a eu peu de mythe depuis ptit jésus, c'est pas tant par manque de bras mais par manque de coeur et de compréhension de la part des classes dirigeantes : elles ont tout étouffé jusqu'à épuisement du fait qu'aucun prophète n'est sorti vivant de la lisse (on se rappelle comment fukujima est étouffé sous les kilos de média kiffant DSK, comment les révolutions de printemps se sont étouffées grâce à qq bombes, un embargo conséquent et aussi des ricains trop présents dans cette région comptant les points de khadafi).

Nul n'est prophète en son royaume a été créé juste après jésus pour dissuader d'autres de bonnes paroles...

T'aime l'antiquité, moi non plus
Revenir en haut Aller en bas
zouille
Sympa tisant
avatar

Nombre de messages : 5486
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 16:42

ok mais pourquoi on n'en invente plus, de ceux qui durent des siècles ?
y'a plus de place aux rêves? aux croyances stupides et dangereuses liée à la peur ? à la méconnaissance?
Revenir en haut Aller en bas
flier

avatar

Nombre de messages : 620
Age : 36
Localisation : everywhere
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 17:01

en voilà une belle invit

tu veux parler des mythologies grecques, greco-romaines, etrusque???

est-ce que ce sont les mythes qui durent des siècles ou les civilisations qu'ils engendrent... ou sinon on peut la reformuler comme
est-ce qu'un mythe en serait un s'il durait vraiment dans le temps, pas sûr du tout... au pire ce serait un courant, une série d'évènement liée à quelques personnes ayant vécues des expériences psyché??? kes t'en dit

le mythe conserve l'état le plus pur possible de faits relatés, étant des faits plus ou moins vrais recoupés par divers témoignages et conservés au chaud au vatican ou vers les grandes églises orthodoxes d'Istanbul : ces faits, avérés ou pas, vont contribuer à la moralisation des civilisations, comme une ligne de conduite.

y'a plus de place aux rêves? aux croyances stupides et dangereuses liée à la peur ? à la méconnaissance?

je comprends pas le rapport avec des mythes, enfin passons

ces croyances stupides ne sont en réalité qu'une interprétation différente des acquis et coutumes et avaient été dépréciées par les pouvoirs en place de l'époque... jusqu'à l'inquisition où là il n'y a plus eu d'autre interprétation possible, ils ont gâché un tas de connaissance sur le divin, le sacré, les plantes et ses secrets, le goût des plaisirs intuitifs etc... la peur est sûrement venue à ce moment-là, en remettant peu à peu les choses dans leur contexte.

ce n'est qu'une interprétation, le plus dur reste à faire : puiser dans nos réserves pour chercher des lianes toujours plus lointaines
Revenir en haut Aller en bas
flier

avatar

Nombre de messages : 620
Age : 36
Localisation : everywhere
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 17:14

Les ouailles de l'époque s'investissait facilement en leur mythes et légendes pour plusieurs raisons : le fait de s'identifier à qq1 de plus fort, plus intelligent, gérant de vrais histoires d'adultes ou d'adultères alors que toi, petit péquin sans éducation, tu vas à la mine ou autre, faire la guerre eu lieu et place de grands SSaigneurs ou mourir à 15 ans. Ensuite, le fait que les gens mouraient jeune et très jeune favorisait l'attache d'un puissant magistral et en plus qui nous sauvera...

que demande le peuple...

dans ce souci d'auto-représentation en l'élu (et l'église à l'époque n'était pas optionnelle), les ouailles ne se sont pas plus pris la tête que ça... on attend le sauveur et en attendant on brûle tout vu que de t'façon il nous sauvera. l'est pas cool la vie

dans ce genre d'état d'esprit, l'enrichissement spirituel était relégué à d'autres saints et l'inventivité, source créative d'idées pas normées, devient alors obsolète vu trop coûteux niveau temps à consacrer (les travaux manuels dans les champs, les pâtures et sans compter les guerres incessantes en Europe, jadis pas très propre).

en attendant, on peut toujours attendre jesus... comme mite, l'est pas trop mal c'lui-là
Revenir en haut Aller en bas
zouille
Sympa tisant
avatar

Nombre de messages : 5486
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 17:29

flier a écrit:
Les ouailles de l'époque s'investissait facilement en leur mythes et légendes pour plusieurs raisons : le fait de s'identifier à qq1 de plus fort, plus intelligent, gérant de vrais histoires d'adultes ou d'adultères alors que toi, petit péquin sans éducation, tu vas à la mine ou autre, faire la guerre eu lieu et place de grands SSaigneurs ou mourir à 15 ans. Ensuite, le fait que les gens mouraient jeune et très jeune favorisait l'attache d'un puissant magistral et en plus qui nous sauvera...

que demande le peuple...

dans ce souci d'auto-représentation en l'élu (et l'église à l'époque n'était pas optionnelle), les ouailles ne se sont pas plus pris la tête que ça... on attend le sauveur et en attendant on brûle tout vu que de t'façon il nous sauvera. l'est pas cool la vie

dans ce genre d'état d'esprit, l'enrichissement spirituel était relégué à d'autres saints et l'inventivité, source créative d'idées pas normées, devient alors obsolète vu trop coûteux niveau temps à consacrer (les travaux manuels dans les champs, les pâtures et sans compter les guerres incessantes en Europe, jadis pas très propre).

en attendant, on peut toujours attendre jesus... comme mite, l'est pas trop mal c'lui-là


"y'a plus de place aux rêves? aux croyances stupides et dangereuses liée à la peur ? à la méconnaissance?"

je comprends pas le rapport avec des mythes, enfin passons


et pourtant tu viens de me le développer
Revenir en haut Aller en bas
flier

avatar

Nombre de messages : 620
Age : 36
Localisation : everywhere
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 17:39

c mon côté con et macho "tu l'as trouvé et pas moi, merde!!!" et effectivement tu touches un point sensible

les rêves de gloire nous manquent

et puis c toi la reine, don't touch
Revenir en haut Aller en bas
flier

avatar

Nombre de messages : 620
Age : 36
Localisation : everywhere
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 17:53

par contre on peut aussi développé l'aspect "kes qu'on attend pour se rendre compte qu'on est beau, jeune et soi-même avec son monde un vrai mythe à nous tout seul"

kes que l'humanité attend pour défendre les couleurs de sa planète plutôt que se faire enterrer le Kul à longueurs de journée par de petits cons hargneux et dépensiers

kes qu'on attend l'élu alors que l'avenir se déroule sous nos pieds à mesure qu'on bat le temp...o

enfin là c moi qui perd le juste rapport aux choses

oui les mites zé légendes

le souci est que nos civilisations contemporaines ne croient plus qu'en elles-mêmes alors elles se gangrainent vite aussi

et le mythe d'oedipe fait sourire les mamans, les mythes des nymphes fait saliver les messieurs et les mythes d'hercule font rêver les femmes

si t'arrives à trouver dans tout ça une place pour les rêves, s'imaginer en roi conquérant et terrassant les vils et vils serpents, jsuis pas sûr qu'on s'en sorte un jour

les périodes à venir vont être particulièrement dangereuses, il faudra vite apprendre à se méfier des on-dits et des cons Kul

bref jette moi cette télé z

sissi tout de suite
Revenir en haut Aller en bas
zouille
Sympa tisant
avatar

Nombre de messages : 5486
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 18:15

je regarde peu la téloche et j'adhère à ton dernier post mais juste au post hein! pas de "it" entre nous.

Les mythes sortent de grands bouleversements. Une civilisation/société disparait, émergent les mythes de l'Avant.
Revenir en haut Aller en bas
zouille
Sympa tisant
avatar

Nombre de messages : 5486
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 18:16

bon qui fait le satyre? qui fait la muse? qui fait Zeus? qui fait Merlin? qui fait Isis?
Revenir en haut Aller en bas
zouille
Sympa tisant
avatar

Nombre de messages : 5486
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 18:35

je raccrochais mes unes de LIbé

les mythes hollywoodiens sont tombés
wayne, hopper, boggart, onroex, taylos, mc quaeen, newman...
restent qui? bacall, redford? eastwood?

en zique restent quelques survivants


bref on en est à 40/60 en arrière pour nos mythes glam et drogués du 20ème

sur la 19ème, y'aura le ptit napoléon qui a déjà sucé le fil de son calecif assis sur une baleine
on n'oublie pas la petite bernadette soubirou pour l'ère chrétienne


bref aidez moi, je cherche les mythes, les héros, les haluucinés dont on n'est plus très sûr s'ils sont humains ou pas genre Raspoutine, pas les grands hommes
Revenir en haut Aller en bas
Guig
Brasseur de grosses depuis 1664
avatar

Nombre de messages : 4020
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 18:38

Facile !



DSK !





_________________
Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière
Revenir en haut Aller en bas
zouille
Sympa tisant
avatar

Nombre de messages : 5486
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 18:42

ah non c'est pas un mythes, c'est une bite comme what millions de mecs dans ce monde
Revenir en haut Aller en bas
Guig
Brasseur de grosses depuis 1664
avatar

Nombre de messages : 4020
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 18:47

zouille a écrit:
ah non c'est pas un mythes, c'est une bite comme what millions de mecs dans ce monde

Dans le genre Satyre je le trouve pas mal pourtant !


Faudrait s'accorder sur ce qu'est un mythe aussi...pour moi c'est quelqu'un qui n'existe pas, ou l'image faussée de quelqu'un qui existe... scratch

_________________
Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière
Revenir en haut Aller en bas
zouille
Sympa tisant
avatar

Nombre de messages : 5486
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 18:58

Guig a écrit:
zouille a écrit:
ah non c'est pas un mythes, c'est une bite comme what millions de mecs dans ce monde

Dans le genre Satyre je le trouve pas mal pourtant !


Faudrait s'accorder sur ce qu'est un mythe aussi...pour moi c'est quelqu'un qui n'existe pas, ou l'image faussée de quelqu'un qui existe... scratch

ah comme chantal ?

oui presque comme un fantasme ou un maitre ou un genre hors norme, innaccessible
Revenir en haut Aller en bas
gratosse
Grosse Tare
Grosse Tare
avatar

Nombre de messages : 2302
Age : 24
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 19:08

Guig a écrit:
Facile !



DSK !







Du tintamarre mythe... non?

















DSK a quasi créé le mythe art Neutral
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wat.tv/gratosse
flier

avatar

Nombre de messages : 620
Age : 36
Localisation : everywhere
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 22:48

zouille a écrit:
Guig a écrit:
zouille a écrit:
ah non c'est pas un mythes, c'est une bite comme what millions de mecs dans ce monde

Dans le genre Satyre je le trouve pas mal pourtant !


Faudrait s'accorder sur ce qu'est un mythe aussi...pour moi c'est quelqu'un qui n'existe pas, ou l'image faussée de quelqu'un qui existe... scratch

ah comme chantal ?

oui presque comme un fantasme ou un maitre ou un genre hors norme, innaccessible

il est si grave que ça chantal

un fake très odorant, malodorant aussi
Revenir en haut Aller en bas
flier

avatar

Nombre de messages : 620
Age : 36
Localisation : everywhere
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 23:32

en mythe anonyme, ya aussi les sorciers, sorcières tués en des temps bien assombrissants

l'impression qu'ils ont effacé l'histoire après avoir écrit la leur diffusée à grande échelle, histoire de décourager ceux qui penseraient à d'autres choses que ce qui leur est proposé dans les bouquins de bourrage de crâne.

ya eu et ya encore des personnages mythiques (pas de grands hommes) comme le quetzacoal des incas au mexique, les shamans africains, amérindiens et mongols.

de ceux connus et pas grands on a la pucelle qu'a bouté les glish hors de nos contrées, vercingétorix et ses hordes de barbares, les apôtres du vieux chauve et pauvre menuisier, bouddha et pendant que j'y suis aphrodite et son pâris.

est-ce que tous ces personnages ont-ils réellement existé ou ont-ils été personnifiés dans le but de marquer l'histoire d'une fable pour en dégager un important changement.
explications:
  • la pucelle intronisée, puis brûlée vive (vieille coutume qu'on retrouve dans certaines cités avec des mecs un peu trop frustrés pour accepter de se faire jeter par une nana, dure dur réalité)

on voyait à l'époque se détacher des jeunes femmes prête à tout mettre en oeuvre pour redresser leur pays, vu que les hommes s'entassaient sur les charniers des guerres de 100, 1000 ou 10 000 ans

  • vercingétorix marquant la fin de l'ère sauvage, naturelle, à celle de la civilisation romaine plus moderne... toutes nos routes y mènent.


  • les apôtres et leurs belles paroles avec un testament pour l'humanité (seul l'apocalypse nous attend..... booooooouuuuuuu) alors que l'empire romain commençait à vaciller, dû essentiellement à des avidités internes : le barbarisme des romains dépareillait vraiment avec les paroles de paix de mister, d'où la date 00:00:00:00 au moment de sa naissance


et puis ça arrangeait bien à l'époque, pour excuser l'expansion romaine dévastatrice, de faire passer toute la misère restante avec une bonne vasque de vaseline "aimez-vous..." ouais j'y avais pas pensé, cimer le chauve

  • bouddha, intéressant comme vision mythique, on le verrait plutôt comme un dieu or il était humain (pas comme tous ces despotes greco-romains, soit dit en passant je suis apollon):

un mythe vivant et pas vraiment homme, bizzare ce type
dans le même esprit, il aurait contribué à la mise en place des castes par son enseignement et aurait pu correspondre ya 600 ans à la trêve prononcée timidement entre les chinois et les indiens pour éviter d'écimer trop l'Himalaya

enfin pâris et ses 3 muses :
éducation gratuite pour enfants à la sève montante : des 3 choisis la moins casse-couille

ce que j'essaie d'expliquer avec des exemples éparpillés dans le temps et incomplets est que de tout temps l'humanité s'est découvert un nouvel avenir, plus ou moins évolué selon où on se place, et y a mis un axe sur le temps en imprimant ces chimères à large distribution.
il faut remettre dans le temps le manque d'éducation et l'illettrisme ont favorisé l'émergence d'un savoir véhiculé oralement soit par des prêtres (peu importe la religion), soit par les anciens.

selon chaque civilisation, les gens orientaient vraiment et sensiblement leur implication sociale en rapport avec les courants de pensées qui dominaient ces époques.

en gros, c'étaient de jolis histoires à raconter aux enfants, de belles histoires pour faire passer la réalité souvent très meurtrière et après dévastation on dit tous en cœur "plus jamais ça". Ces mythes servaient aussi d'espoir de devenir ses "héros" ou de tenter de l'être, de savoir que de tels humains ont existé laisse penser que c'est réalisable par tous, tant que tu as la santé... (ce qui était réservé à l'élite qui branlait rien, à part leur chien quand ils avaient ramené la proie)

il faut dire aussi que leur existence était courte alors que la nôtre s'allonge dangereusement (penseraient-ils à l'éternité) et ce malgré l'enfilage de centaines de millions de drogues psyché, vers où l'homme est aimanté comme un furoncle sur le dos d'un gamin...

oui j'ai retiré leur photos

j'avoue que c'est un peu difficile à lire, par contre vous devriez être servis et z pourra continuer à animer son topic...

youpillalla
Revenir en haut Aller en bas
flier

avatar

Nombre de messages : 620
Age : 36
Localisation : everywhere
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 18 Mai - 23:37

zouille a écrit:
je regarde peu la téloche et j'adhère à ton dernier post mais juste au post hein! pas de "it" entre nous.

Les mythes sortent de grands bouleversements. Une civilisation/société disparait, émergent les mythes de l'Avant.

t'inquiètes pas, j'ai déjà essayé virtuellement mais elle est vraiment trop grosse pour passer dans tous ces petits câbles
pas de hic it'?

cool ma science te plaît
Revenir en haut Aller en bas
flier

avatar

Nombre de messages : 620
Age : 36
Localisation : everywhere
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: les mythes   Jeu 19 Mai - 17:28

tu as aimé aussi ces tergiversations ou c'était un peu trop décousu pour comprendre

je devrais essayer de me poser dans l'écriture vu que je suis pas sûr d'avoir exprimé ce que je voulais vraiment
Revenir en haut Aller en bas
zouille
Sympa tisant
avatar

Nombre de messages : 5486
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: les mythes   Jeu 19 Mai - 17:32

flier... stop.. ayé tu recommences
Revenir en haut Aller en bas
flier

avatar

Nombre de messages : 620
Age : 36
Localisation : everywhere
Date d'inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: les mythes   Jeu 19 Mai - 17:37

ok stop l'impro égalo-égo

j'arrête, je te laisse venir comme un charme
Revenir en haut Aller en bas
Peter Esteven

avatar

Nombre de messages : 2188
Localisation : dans le doute
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: les mythes   Mar 27 Nov - 2:17

bordel un topic avec du texte et sans peter et et sans monsieur x et sans guig et sans yvon !!!



moi je dis c'est un mythe l'alcoolisme, un lundi soir ça veut rien dire de boire de whisky, t'as le droit d'avoir soif...


ha si en fait ya guig...
Neutral

j'avais tout à fait bien vu avant d'écrire
Revenir en haut Aller en bas
MonsieurX

avatar

Nombre de messages : 2665
Localisation : 17 ans et demi
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: Re: les mythes   Mer 28 Nov - 20:15

flier a écrit:
en mythe anonyme, ya aussi les sorciers, sorcières tués en des temps bien assombrissants

l'impression qu'ils ont effacé l'histoire après avoir écrit la leur diffusée à grande échelle, histoire de décourager ceux qui penseraient à d'autres choses que ce qui leur est proposé dans les bouquins de bourrage de crâne.

ya eu et ya encore des personnages mythiques (pas de grands hommes) comme le quetzacoal des incas au mexique, les shamans africains, amérindiens et mongols.

de ceux connus et pas grands on a la pucelle qu'a bouté les glish hors de nos contrées, vercingétorix et ses hordes de barbares, les apôtres du vieux chauve et pauvre menuisier, bouddha et pendant que j'y suis aphrodite et son pâris.

est-ce que tous ces personnages ont-ils réellement existé ou ont-ils été personnifiés dans le but de marquer l'histoire d'une fable pour en dégager un important changement.
explications:
  • la pucelle intronisée, puis brûlée vive (vieille coutume qu'on retrouve dans certaines cités avec des mecs un peu trop frustrés pour accepter de se faire jeter par une nana, dure dur réalité)

on voyait à l'époque se détacher des jeunes femmes prête à tout mettre en oeuvre pour redresser leur pays, vu que les hommes s'entassaient sur les charniers des guerres de 100, 1000 ou 10 000 ans

  • vercingétorix marquant la fin de l'ère sauvage, naturelle, à celle de la civilisation romaine plus moderne... toutes nos routes y mènent.


  • les apôtres et leurs belles paroles avec un testament pour l'humanité (seul l'apocalypse nous attend..... booooooouuuuuuu) alors que l'empire romain commençait à vaciller, dû essentiellement à des avidités internes : le barbarisme des romains dépareillait vraiment avec les paroles de paix de mister, d'où la date 00:00:00:00 au moment de sa naissance


et puis ça arrangeait bien à l'époque, pour excuser l'expansion romaine dévastatrice, de faire passer toute la misère restante avec une bonne vasque de vaseline "aimez-vous..." ouais j'y avais pas pensé, cimer le chauve

  • bouddha, intéressant comme vision mythique, on le verrait plutôt comme un dieu or il était humain (pas comme tous ces despotes greco-romains, soit dit en passant je suis apollon):

un mythe vivant et pas vraiment homme, bizzare ce type
dans le même esprit, il aurait contribué à la mise en place des castes par son enseignement et aurait pu correspondre ya 600 ans à la trêve prononcée timidement entre les chinois et les indiens pour éviter d'écimer trop l'Himalaya

enfin pâris et ses 3 muses :
éducation gratuite pour enfants à la sève montante : des 3 choisis la moins casse-couille

ce que j'essaie d'expliquer avec des exemples éparpillés dans le temps et incomplets est que de tout temps l'humanité s'est découvert un nouvel avenir, plus ou moins évolué selon où on se place, et y a mis un axe sur le temps en imprimant ces chimères à large distribution.
il faut remettre dans le temps le manque d'éducation et l'illettrisme ont favorisé l'émergence d'un savoir véhiculé oralement soit par des prêtres (peu importe la religion), soit par les anciens.

selon chaque civilisation, les gens orientaient vraiment et sensiblement leur implication sociale en rapport avec les courants de pensées qui dominaient ces époques.

en gros, c'étaient de jolis histoires à raconter aux enfants, de belles histoires pour faire passer la réalité souvent très meurtrière et après dévastation on dit tous en cœur "plus jamais ça". Ces mythes servaient aussi d'espoir de devenir ses "héros" ou de tenter de l'être, de savoir que de tels humains ont existé laisse penser que c'est réalisable par tous, tant que tu as la santé... (ce qui était réservé à l'élite qui branlait rien, à part leur chien quand ils avaient ramené la proie)

il faut dire aussi que leur existence était courte alors que la nôtre s'allonge dangereusement (penseraient-ils à l'éternité) et ce malgré l'enfilage de centaines de millions de drogues psyché, vers où l'homme est aimanté comme un furoncle sur le dos d'un gamin...

oui j'ai retiré leur photos

j'avoue que c'est un peu difficile à lire, par contre vous devriez être servis et z pourra continuer à animer son topic...

youpillalla

non, non j'ai trouvé ca très clair et pour une fois ca change des topics instrospectif de Yves-Ocean,

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les mythes   

Revenir en haut Aller en bas
 
les mythes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Article] Les 5 mythes les plus rabâchés sur la santé que les médecins n'ont aucune intention d'abandonner
» Chasser les mites alimentaires! Au secours!
» L'identité de l'Auvergne : mythe ou réalité historique ?
» Le Grand Méchant Loup, des légendes aux réalités
» Mythes et rites autour des caprins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nova pas net :: Les questions qui nous turlupinent?-
Sauter vers: